10 ans de Mariage - Noces d'Etain ou comment les Marseillais ont appris à baragouiner

Publié le 21 Juillet 2014

Carte de l'Europe selon Strabon

Carte de l'Europe selon Strabon

Rien de tel qu'un anachronisme pour susciter l'intérêt. Nous ne parlons pas à proprement parler de LA Marseille, mais bien de la ville de Phocée, créée, comme chacun sait, par des colons Grecs. Le plus célèbre d'entre eux est cartainement l'impétueux Pythéas, qui se mit en tête de rallier les mythiques îles Cassitérides.

Quel rapport avec l'étain et le baragouinage ? Patience... L'étain, c'est "Cassiteros" en grec. Et les îles Cassitérides, c'est donc la source de cet étain fabuleux qui a pour principal intérêt de s'allier au cuivre pour donner du bronze. Ce bronze dont on fait des parures, des armures et des armes. Et mettre la main sur ces îles, c'est finalement se passer des intermdéiaires qui font grimper les prix. C'est comme si vous alliez rechercher directement la ferme qui vous fournit les légumes, la viande et le lait...

Pythéas était donc parti avec son équipage avec seulement les ouï-dires, ce qu'on savait vaguement de cet étain qui parvenait depuis un point situé par delà les colonnes d'Hercule (le Détriot de Gbraltar, qui ne s'appelait pas encore comme cela, et qui est représenté sur les armoiries espagnoles), par l'intermdéiaire de marchands qui s'en prenaient plein les fouilles. Oui, rien que cela, car comme vous le voyez, même les meilleurs géographes de l'époque, comem Strabon ou Hérodote, n'arrivaient pas à faire une jolie carte.

Il fallait etre hardi, en effet, pour se risquer sur cette mer inconnue. Et Pythéas cingla donc, mais ce ne fut pas une partie de plaisir. Il trouva les côtes Britanniques, celles de Cornouailles plus précisément, mais son voyage de fut pas de tout repos. Il trouva la mythique terre de Thulé (Les féroé ? L'Islande ?) mais ses marins souffrirent de la faim et de la soif. Heureusement, ils apprirent sur ces rivages celtes à demander du pain (Bara) et du vin (Gwinn). Et c'est ainsi que, dans cette quète de l'Etain, les Phocéens arrivèrent à baragouiner, c'est à dire à parler assez de mots d'une langue pour avoir l'essentiel : à manger et à boire. L'histoire ne dit pas si cette maitrise de lal langue servit à créer d'autres liens, propices au mariage !

 

Pour en savoir plus...

 

Rédigé par Nicolas PERROT

Publié dans #Anniversaires de mariage, #Noces d'Etain, #Le Saviez-vous ?

Repost 0
Commenter cet article