Noces de laine (7 ans), on fait yourte ensemble ?

Publié le 21 Août 2016

Yourte dans la vallée de l'Orkhon (Mongolie). Photo. P. Deschien - Wikipedia Commons

Yourte dans la vallée de l'Orkhon (Mongolie). Photo. P. Deschien - Wikipedia Commons

Peut-être l'homme en question pensait ne pas avoir suffisamment de grands espaces ou peut-être, au cours d'une promenade n'avait-il pas remarqué qu'il avait quitté sa propriété, perdue au milieu des steppes, ou peut-être encore quelqu'un lui avait lancé le défi de rejoindre l'horizon, mais toujours est-il qu'il est encore et toujours recordman absolu de sa discipline. Pensez donc que Gengis Khan (il s'agit de lui) est toujours à ce jour celui qui a conquis le plus grand empire : plus de trente millions de kilomètres carrés. Heureusement, la discipline ne deviendra jamais olympique, mais si on compare un peu, c'est plus que l'ex-URSS (22 millions), ou que la Chine, les USA et le Canada réunis. C'est aussi sept fois plus que l'Empire Romain. Pour aller plus loin, il faut s'appeler Palpatine et avoir sous la main un Dark Vador et carrément régner sur des planètes.

Toujours est-il que l'empire mongol fut bref mais immense. On peut se demander comment un peuple de nomade a pu ainsi bousculer une aussi grande partie du monde. Plusieurs siècles auparavant, un autre peuple venu d'Asie, les Huns (un Hun et un Hun cela fait deux Huns) avaient sensiblement fait la même chose aux marches orientales de notre continent avant d'être stoppés en 451 près de Reims.

Il doit quand même y avoir une méthode non pas forcément "mongole", mais "steppique". Et c'est justement la mobilité qui fut le secret de cette conquète. Imaginez un peuple de guerriers à cheval, se mouvant facilement dans l'océan des steppes, ne s'arrêtant que pour quelques sièges, usant pour l'occasion de guerre psychologique (passez au fil de l'épée la population de la première ville prise pour avoir résisité et vous verrez les autres vous accueillir à portes ouvertes, non sans crainte). Et pour cette tactique, cette "Blitzkrieg" avant l'heure1 il était bien évidemment très important d'être très mobile. Alors, plus que l'arc (composite, c'est à dire fabriqué en assemblant plusieurs matériaux aux caractéristiques complémentaires, un chef d'oeuvre technique) et le cheval, l'arme secrète des Mongols résidait dans la logistique (on oublie toujours la logistique. Imaginez la libération de la France sans un train de camion venant de ports chèrement conquis) et dans son habitat mobile.

J'en viens donc à cette fameuse yourte, appelée "ger" en Mongolie.  Fabriquée en feutre, c'est à dire en laine foulée en présence d'un alcalin (la sueur des pieds ou de l'urine généralement en ces temps-là), elle est démontable, transportable et s'adapte aussi bien aux hivers glaciaux de ces contrées qu'aux étés brûlants. Elle suit donc l'armée en campagne et lui offre tout son confort (à essayer, cela se fait de plus en plus). Et c'est là que j'arrive à mon titre.

Mon épouse travaille dans une association qui aide les demandeurs d'asile. Ceux-là viennent, vous vous en doutez, de pas mal de pays différents, et elle s'occupait une fois d'un couple de Chinois de Mongolie Intérieure. Confrontés à la volonté du gouvernement central de Beijing d'unification ethnique (on favorise ainsi les Han, éthnie majoritaire en Chine), nombreux sont les Mongols à quitter la région. Certains arrivent donc en France. Et là, mon épouse les aide notamment dans leurs démarches administratives, avec l'aide d'un interprête, évidemment. Vient la question de l'état-civil.

- Etes-vous mariés ?

- Oui, bien sûr !

Question qui tue : "Avez-vous un certificat ?"

Echange de regards entre les époux. "Ben non. Nous avons monté notre yourte ensemble. Cela veut dire qu'on est mariés."

Il a été long à mon épouse à expliquer que cela n'est pas vraiment recevable pour notre bureaucratie (qui a dû mal également à comprendre qu'une femme ne change pas automatiquement de nom en se mariant, ou à écrire certains noms ou prénoms étrangers). Mais moi j'ai trouvé la chose charmante. On monte sa yourte ensemble et hop, nous voilà mariés.

Après tout, pourquoi pas! Qu'est ce qui est la grande étape dans une vie de couple ? Il y a le premier baiser, bien sûr. La première fois où... Et puis franchement, entre la décision de se mettre à vivre sous le même toit et dire "oui" devant un officier d'état-civil, qu'est ce qui est le plus engageant ? Oui, je vous l'accorde, côté paperasse, c'est le "oui". Mais en terme amoureux, n'est ce pas dire "Aujourd'hui, je t'accorde ma confiance, je partage avec toi toute mon intimité". Franchement, j'aime la manière mongole.

Et vous ?

 

1. Le terme "Blitzkrieg" ("guerre éclair") est avant tout "journalistique". De nombreuses études ont montré aujourd'hui le caractère bricolé de cette tactique et l'influence des énormes coups de chance dont ont bénéficé les Allemands en 1940-1941 et des erreurs de leurs ennemis. Hélas, le terme fait encore fantasmer.

Rédigé par Nicolas PERROT

Publié dans #Noces de Laine

Repost 0
Commenter cet article